Résine de CBD

CANNABIS THÉRAPEUTIQUE : QUI PEUT EN CONSOMMER ?

Le cannabis thérapeutique apporte de solution à de nombreuses maladies. Alors, nous aimerions aussi profiter de ses bienfaits. Mais êtes-vous au courant de qui peut consommer du cannabis ? En effet, je pense que vous devriez répondre à cette question avant de commencer par en prendre. C’est ce que vous découvrirez dans cet article. Je vais personnellement vous donner plus d’éclaircissement à ce sujet.

Cannabis thérapeutique : À qui il convient ?

Votre état de santé a-t-il besoin de cannabis pour un rétablissement ? Peut-être oui ou non ! Si oui, soit vous utiliserez les gélules de CBD soit l’huile de cannabis. Néanmoins, il n’est pas question de consommer du cannabis sans l’avis de votre médecin.

Par ailleurs, bon nombre de maladies présentent des symptômes similaires. C’est pour cette raison, vous devez vous fier aux recommandations de votre médecin.

Le cannabis thérapeutique a bel et bien la capacité d’apporter un plus à votre santé. Mais, sauf ceux dont le médecin atteste, la nécessité d’en consommer sont éligibles.

Néanmoins les patients qui présentent les problèmes suivants peuvent utiliser le cannabis thérapeutique :

  • spasmes musculaires
  • douleur chronique
  • inflammation
  • neurodégénérescence

cannabis thérapeutique

Quand ingérer le cannabis thérapeutique ?

Vous devez consommer le cannabis thérapeutique à jeun pour une meilleure efficacité. En fait, ceci est une recommandation des experts.

En effet, l’absorption orale est lente et variable.  De plus, vous devez reconnaître que les concentrations plasmatiques maximales de THC sont d’environs 1/10 de celles issues de l’inhalation. Tandis que l’effet maximal est atteint dans les 2 à 4 heures suivant la prise.

Cependant, après administration orale, 30 à 90 minutes sont nécessaires pour l’apparition de l’effet pharmacologique. A cela s’ajoute des cas allant jusqu’à 3 heures, selon la préparation et le métabolisme individuel.

Par ailleurs, cette variabilité, implique une dose de goutte supplémentaire avant que les effets complets de la première dose ne soient ressentis.

Pour éviter ce scénario, il faut que votre médecin ait une connaissance de la teneur en cannabinoïdes. En plus, il faudrait qu’il maitrise aussi la préparation prescrite.

Ensuite, il faut que le patient attende au moins 3 heures avant d’envisager un nouveau dosage.

Tisane (décoction) de cannabis thérapeutique

Ces préparations sont idéales pour initier un traitement chez un patient naïf au cannabis thérapeutique. En effet, chez des patients plus âgés, on l’utilise contre les effets neuroprotecteurs. On l’utilise aussi pour contrôler les symptômes du système gastro-intestinal.

De plus, les décoctions sont également une voie d’administration intéressante pour la régulation des cycles circadiens. Mieux encore, elle régularise les symptômes du syndrome prémenstruel (crampes, gonflement, libération de prostaglandines, douleurs, sautes d’humeur).

Par ailleurs, les patients qui présentent des douleurs aiguës ne doivent pas utiliser cette voie d’administration. Mais, vous pouvez l’utiliser pour des compléments d’inhalation.

En effet, dans les décoctions du cannabis thérapeutique, la décarboxylation et l’extraction des cannabinoïdes sont inefficaces en raison de la température (environ 100 °C). Mieux encore, les décoctions de cannabis thérapeutique sont produites avec un faible pourcentage de cannabinoïdes décarboxylés.

De plus, les thés (ou tisanes) se boivent et les cannabinoïdes sont absorbés dans l’estomac et l’intestin grêle. Encore une fois, la teneur totale en cannabinoïdes est influencée par le métabolisme hépatique et par la présence ou l’absence de nourriture.

Cela signifie qu’il existe une grande variabilité entre les différents types de thé, également en fonction de la tasse utilisée. Les plastiques ne sont pas recommandés. Encore que le dosage de cette forme d’administration peut être peu fiable et imprévisible.

Conclusion

Pour finir, la recommandation que je vous fais est de consulter votre médecin avant tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *